Pagayer sur un lac aux multiples possibilités

Lac La Chesnaye – Baie-Comeau – Côte-Nord

Base plein air de la ville de Baie-Comeau jusqu’au milieu des années 1990, ce lac n’est aujourd’hui visité que par les amateurs de camping caravaning, de bateau à moteur et de motomarine. Pourtant, ce lac a tout pour plaire à ceux qui veulent vivre une aventure comparable à celle qu’il est possible de vivre en mer. Sa grande étendue et les montagnes environnantes sont propices aux vents provenant du nord-est et à la création de vagues rendant la promenade plus sportive. Par temps calme, ce lac est tout simplement un bijou de la nature où vous n’aurez de cesse d’explorer toutes les baies se trouvant le long de votre parcours. C’est justement parce que ce lac est parsemé de baies plus ou moins étendues que les gens de la place ont troqué, il y a plus de 30 ans, son nom d’origine pour celui du lac Malfait. Certaines personnes de la région ne sauraient répondre à votre question si vous leur demandiez par exemple où est le lac La Chesnaye. Par contre, nul doute que vous trouverez votre chemin si vous utilisez son remplaçant officieux plus descriptif.

Pour une balade d’une ou plusieurs journées, une aire de stationnement gratuit ainsi qu’une descente de bateau cimentée vous permettront une mise à l’eau sans tracas. Dès vos premiers coups de pagaie, vous remarquerez à votre droite quelques vestiges de cette ancienne base plein air qui fut si appréciée par les citoyens de la ville de Baie-Comeau il n’y a pas si longtemps. Il est d’ailleurs tellement facile d’imaginer un ponton naviguant autrefois sur ces eaux pour le plaisir des petits et grands.

p1040206À votre gauche, une immense montagne terminant sa course sous le lac vous fera fort probablement changer de cap afin de pouvoir la regarder de plus près. Cette montagne fait partie des vestiges géologiques laissés par les glaciers lors de leur fonte il y a environ 20 000 ans. D’un peu plus loin, elle paraitra encore plus majestueuse qu’elle ne le paraissait à ses côtés. Si vous osez, vous pourrez continuer vers le lac qui s’ouvre à vous jusqu’à atteindre un embranchement. Dans le cas où vous choisissez l’option de droite, elle vous mènera directement vers la décharge du lac Malfait. Cette décharge permet de réguler le niveau d’eau de ce lac ainsi que de celui de son voisin, le lac Inconnu. Ne vous en approchez pas trop, car son flot pourrait vous entrainer de l’autre côté, où la dénivellation n’est pas la même. Que vous vouliez passer une nuit sur ces berges ou pas, lors de votre retour, vous vous en voudriez de ne pas faire un léger détour dans l’une de ces nombreuses baies qui cette fois, comme vous pourrez l’entendre en vous y en approchant, débouche sur une chute. Il sera difficile de résister à la tentation de faire un petit arrêt pour aller l’admirer de plus près. Toute cette eau provient du lac Fer-à-Cheval situé plus au nord. Ici, rien ne vous empêchera d’écouler votre temps comme bon vous semblera. Pas assez profonde pour les plus gros bateaux, cette baie vous appartient et vous seul pourrez décider de mettre un terme à ce petit paradis. Laissez libre cours à votre imagination, aux côtés de ces chutes, vous êtes le maitre du monde.

Par François Bouchard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s